La matière de sentiments au laboratoire où s’élabore
ce qui sera MONDE et VÉRITÉ

mise en scène et conception
_

Gaëlle Lebert

COMÉDIENNE, AUTEURE ET METTEURE EN SCÈNE

Mettre en scène est pour Gaëlle Lebert le prolongement naturel d’un élan d’actrice. Après une admissibilité à l’Ecole Normale Supérieure, suivie d’un DEA en Lettres Modernes, elle suit une formation en art dramatique au Cours René Simon. Elle créé alors et joue de nombreuses comédies et pièces d’auteurs contemporains. Elle est engagée comme comédienne par Joël Dragutin dans sa tétralogie Chroniques des Temps Radieux au Théâtre 95 à Cergy-Pontoise. Elle travaille avec des metteurs en scène tels que Jean-Luc Moreau ou Arthur Jugnot. Elle joue dans Train-Train de David Talbot qu’elle co-met en scène avec Sandrine Molaro et David Talbot, Mon beau-père est une princesse de Didier Bénureau avec Claire Nadeau et Michel Aumont au théâtre du Palais Royal, plusieurs pièces de Didier Caron, comme Un pavé dans la cour ou Le jardin d’Alphonse, au théâtre Michel à Paris. Elle tourne régulièrement au cinéma et à la télévision sous la direction de Jean-Louis Lorenzi, Gérard Marx, Laurent Jaoui, Bruno Garcia, Charlotte de Turckheim, Daniel Vigne… On la voit dans les séries Engrenages et Baron Noir. C’est en créant la compagnie Vagu’Only en 2009 qu’elle passe à la mise en scène. Elle collabore ensuite en tant que metteure en scène avec d’autres compagnies comme L’Esprit du mardi ou La Compagnie c’est bien agréable. Elle est auteure de plusieurs spectacles de la compagnie Vagu’Only.

Fabrice Schenck

TÉNOR, CONCEPTION

Fabrice Schenck a suivi des études de musique au CNR de Toulouse dans la classe d’Hervé Niquet consacrée à la musique sacrée des XVIIème et XVIIIème siècles. Il étudie le chant avec le ténor Guy Flechter (Paris) et le baryton néerlandais Ronald Klecamp (Amsterdam). Il débute sa carrière de soliste lors du festival de musique d’Ambronay dans les Odes à Sainte-Cécile de Purcell, sous la direction de Christophe Coin.

À la même époque, le jeune chanteur réunit sa passion pour le chant et son intérêt pour l’art dramatique en interprétant sur scène les rôles de Nüngesser dans L’Importance d’être d’accord d’Hindemith, mis en scène par Alexis Forestier et de Tamino dans La Flûte Enchantée de Mozart au théâtre Montansier à Versailles.
Au concert, il chante soliste dans Les Sept dernières paroles du Christ en croix de Haydn à la cathédrale de Quimper, le Requiem de Mozart à la Madeleine puis à la cathédrale de Chartres, la 9ème Symphonie de Beethoven.
Son parcours s’enrichit au sein de différents choeurs et ensembles aux côtés de musiciens tels que Joël Suhubiette, Marc Minkowski, Hugo Reyne, Jean-Christophe Spinosi. Sensible à la musique contemporaine, Fabrice Schenck a participé à de nombreuses créations dont Verdun 19… de Michel Sendrez ou L’Opéra de 4 Notes de Tom Johnson.

Soliste de l’ensemble de musique médiévale Venance Fortunat  dirigé par Anne-Marie Deschamps, il travaille à la redécouverte de manuscrits anciens.

En 2009 il crée la compagnie Vagu’Only avec Gaëlle Lebert.

RAMA GRINBERG

COMÉDIENNE ET ASSISTANTE À LA MISE EN SCÈNE

Après une formation de musicienne et l’étude de la clarinette, elle commence le théâtre au sein du Cours Simon et suit en parallèle les cours de l’Institut de Recherche Théâtrale à l’Université Paris III où elle obtient une licence. Elle poursuit sa formation grâce à différents stages avec Simon Abkarian, Stanislas Nordey, Irène Bonnaud, Jean Yves Ruf, Ivan Stanev, Ingrid von Wantoch Rekowski, Le Crick, Francois Lazaro, Jaka Mare Spino, Raphaëlla Giordano ou Pauline Bureau. Elle travaille au théâtre sous la direction de Danielle Labaki dans Guerres/Intérieur(es)/Extérieur(es)Nuit, Amour Amour et Exil/ Exhibitions, d’Agathe Poirier, dans Zabel et Piwie, de Zakariya Gouram dans Médée de Sénèque, de Nathalie Garraud dans Les Enfants d’Edward Bond, Les Européens d’Howard Barker, Ismène, d’après Eschyle et Sophocle, Ursule de Howard Barker et Victoria de Félix Jousserand, de Julien Bonnet dans Le nez dans la serrure, d’Adrien Ledoux et Camille Brunel dans Roberto Zucco et de Marie Blondel dans Chercher le garçon et Le pire est à venir de Thomas Gornet. Au cinéma, elle tourne sous la direction de Jean Marie Omont, Olivier Borle, David Mambouch, Mohamed Bordji, Alix Delaporte et pour la télé avec Patrick de Wolf. Elle participe à l’élaboration de plusieurs projets avec diverses compagnies comme metteur en scène, collaboratrice artistique ou à la direction d’acteur : Ah ah, Elle est ou la lune ?, Tamao, Night and Day… Elle mène également depuis 15 ans un travail approfondi d’atelier et de recherche à destination de publics très variés et notamment avec le Tangram-Scène Nationale d’Evreux où elle dirige les ateliers théâtre des options de spécialités. Elle collabore 4 ans avec la compagnie Poussière de vie poussière de rire, où elle joue et crée plus de 8 pièces de théâtre forum. Elle a été pendant 10 ans la directrice artistique de la compagnie Les Chatouillées de la Tête. Elle collabore avec la compagnie Gaëlle Lebert-Vagu’Ony en tant que comédienne sur Semper Eva, et comme assistante à la mise en scène sur Night and Day.

JEFF COHEN

PIANISTE, COMPOSITEUR

Né à Baltimore (U.S.A.), Jeff Cohen obtient les prix de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Reine Gianoli et Geneviève Joy, avant de poursuivre sa formation auprès de Leon Fleisher aux États-Unis et Peter Feuchtwanger en Angleterre.
Actuellement professeur au Conservatoire de Paris, Jeff Cohen a été responsable musical au Théâtre du Châtelet et conseiller à la Bibliothèque Nationale de France pour une série de concerts sur la mélodie française.
Il se produit avec de nombreux artistes tels Roberto Alagna, June Anderson, Cecilia Bartoli, Jean-Paul Fouchécourt, Véronique Gens, Angela Gheorghiu, Ivry Gitlis, Ida Haendel, Sumi Jo, Steve Lacy, François Le Roux, Noël Lee, Ute Lemper, Mady Mesplé…
Il enregistre plusieurs disques : un récital « live » à La Scala avec Angela Gheorghiu ; des mélodies de Duparc, Fauré, Hahn, Gounod, Loeffler avec François Le Roux ; des lieder de Mozart au pianoforte avec Véronique Dietschy ; des chansons de Kurt Weill et de cabaret avec Ute Lemper ; deux pianos avec Noël Lee…
Jeff Cohen a dirigé l’orchestre de l’Opéra de quat’ sous mis en scène par Giorgio Strehler, a assisté Myung-Whun Chung pour Otello à l’Opéra Bastille, a collaboré avec Patrice Chéreau pour Hamlet et Lucio Silla, et a joué dans Impressions de Pelléas de Peter Brook et avec Fanny Ardant dans Masterclass, mise en scène de Roman Polanski. Il a été directeur d’études musicales de Street Scene de Kurt Weill avec l’Atelier Lyrique de l’Opéra de la Bastille. IL a tourné avec la chorégraphe Blanca Li dans son spectacle Le Jardin des délices .
Jeff Cohen compose des musiques de scène et de films. Il collabore avec la compagnie Gaëlle Lebert-Vagu’Ony en tant que pianiste et compositeur sur l’Aurore et Night and Day.